Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 16:58

Vers un renouveau du ciel noir et étoilé ?

Décidément la notion de Patrimoine nocturne et de Ciel Noir interpelle les chercheurs et les Universités. Les Parcs Naturels Régionaux, les communautés de communes, les départements, les régions et les élus soucieux de faire émerger la culture scientifique et valoriser la biodiversité nocturne voient de plus en plus le ciel et l'environnement nocturne comme vecteur de développement rural voire même d'innovation touristique.

A l'Observatoire des Baronnies Provençales, le collectif de recherche Renoir (Ressources Environnementales Nocturnes tOurisme et territoIRes) a passé une journée pour mieux comprendre les enjeux à travers notre action de développement autour de ces thèmes et d'une offre trés immersive sous une voie lactée et un ciel profond révélés (loin de toute pollution lumineuse) et mis en scène pour le grand public à travers d'expériences technologiques insolites.

Cette semaine d'étude leur a fait découvrir aussi Saint Véran et sa toute nouvelle base vie à l'Observatoire du Pic de Chateau Renard afin de faire partager la qualité astronomique du ciel nocturne du département.

Comme à l'OBP, tous les acteurs de l'astro-tourisme et de la filière nuit / air et lumière des Hautes Alpes devraient se réjouir de ces initiatives valorisant les efforts des porteurs de projets astro associatifs ou professionnels.

Les initiatives comme villes et villages étoilés de l'ANPCEN sont elles aussi trés appréciées car elles permettent depuis de nombreuses années de préserver la qualité du ciel et de l'environnement nocturne et de faire émerger une ressource méconnue : l'empreinte et la capacité nocturne d'un territoire et son potentiel astronomique, touristique et économique.

Merci à Samuel, Johan et Pierre-Olivier pour leur visite et leurs actions a venir.

 

 

Collectif Renoir
Publié par Marc Bretton - dans Patrimoine Nocturne
commenter cet article
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 14:14
Hautes Alpes Astro Tourisme
Hautes Alpes Astro Tourisme
Hautes Alpes Astro Tourisme

Ce lundi 03 août voyait l'Observatoire de Saint Véran passer du coté de l'astro-tourisme. C'est avec une grande joie que l'Observatoire des Baronnies Provençales présent à cette occasion a salué par sa présence cette initiative de la commune la plus haute d'Europe. Dés lors le département des Hautes Alpes peut s'enorgueillir d'avoir sur son territoire trois des plus beaux observatoires modernes de France.

Le Pic de Bure (IRAM) et ses radio télescopes dans le spectre millimétrique avec bientôt 12 instruments faisant de ce site le plus grand Observatoire de ce type de l'hémisphère nord, l'Observatoire du Pic de Châteaurenard à 2930 mètres sur les plus haut sommets (T500 disponible pour le public et T620 disponible pour les amateurs) et l'Observatoire des Baronnies Provençales (T820 disponible pour le public et les amateurs, une grande lunette de 270 mm et un T520 accessibles pour tous). 

Il est plus que gratifiant de voir que les élus de tout le département saluent le renouveau de la culture scientifique et technique dans le département permettant la création de nombreux pôles de développement de l'Astro-tourisme avec comme point d'encrage la valorisation du patrimoine nocturne et la lutte raisonnée contre la pollution lumineuse qui pourrait contraindre si l'on n'y prenait garde cette nouvelle ressource économique et pédagogique.

Bienvenus sous le ciel noir des Hautes Alpes !

 

19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 22:44

Split-laser.jpg

Nous fêterons en 2015, l'année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière. A l'Observatoire de Baronnies Provençales nous utilisons la lumière naturelle en provenance des étoiles et du Soleil et nous combattons la lumière artificielle en provenance de l'éclairage urbain de nos villes et villages pour mieux comprendre les photons qui viennent de l'espace la nuit.

Cette année soulignera l'importance des technologies optiques, photoniques et le rôle central joué par la lumière dans les sciences. La lumière est essentielle à la vie, mais l'alternance du jour et de la nuit est primodiale pour l'équilibre des écosystèmes.

 

 

 

Publié par Marc Bretton - dans Patrimoine Nocturne
commenter cet article
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 19:25

En direct de la dernière née des caméras de contrôle à l'Observatoire (cf projet Provence des Montagnes) nous vous proposons la découverte de la lumière zodiacale vers 05h08 le matin du dimanche 02 novembre 2014. Cette observation ne peut se faire que dans un ciel bien noir et est donc un critère de qualité déterminant pour les astronomes amateurs et autres défenseurs du Patrimoine nocturne.

C'est la lumière de notre étoile qui se reflète dans les particules de poussières se situant entre la Terre et le Soleil. Ce phénomène ne se produit que avant le lever ou après le coucher de notre étoile et sur la zone écliptique ou zodiacale du ciel.

Cette image montre trés clairement sa position entre le Soleil en jaune en bas et Jupiter (point brillant du ciel). Entre les deux flèches la zone situant la lumère zodiacale. (Notez également la constellation d'Orion vers le sud-ouest ainsi que la constellation de la grand Ourse au nord-est. )

Zodiacal-Light-V2.jpeg

Zodiacal-Light-V1.jpeg

Publié par Marc Bretton - dans Patrimoine Nocturne
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 09:28

AllSKY.jpg

ImageLastFTP_AllSKY--3-.jpg

ImageLastFTP_AllSKY--2-.jpg

ImageLastFTP_AllSKY.jpg

ImageLastFTP_AllSKY--4-.jpg

Mise en route de la camera All Sky de chez Alcor system. La qualité de l'instrument est vraiment au rendez vous et l'indication des objets remarquables dans le ciel permet d'identifier trés facilement certaines étoiles et planètes en incrustation. Création de film AVI et sauvegarde des images au format jpeg et FITS permettent le monitoring necessaire au suivi des phénomènes celestes. La mise en place de cette camera fait partie du programme Ciel mon Pays et communication Provence des Montagnes pour la valorisation du Patrimoine Nocturne du pays Sisteronais Buëch, avec l'aide de l'Eruope, de l'état et de la Région Paca.

Publié par Marc Bretton - dans Patrimoine Nocturne
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 19:30

Le ciel est un autre territoire d'évocation ornithologique dans les Baronnies Provençales. Les vautours règnent dans les airs en journée depuis leur base d'envol de Rémuzat à quelques kilomètres à vol d'oiseaux de l'Observatoire. Il en est d'autres qui sont moins connus au dessus de nos têtes les nuits en été. 

De l'aigle en vol (Altaïr), à Deneb (queue de la poule) dans la constellation du Cygne en passant par Véga (Vautour qui plonge) de la constellation de la Lyre (représenté par un vautour dans l'Egypte antique), les Arabes avaient déja noté que ces trois étoiles régnaient en maîtres sur nos nuits estivales.

Ce triangle de l'été brille de ces trois feux au Zénith comme pourraient le faire les Aigles Circaètes Jean Leblanc, Vautours fauves et moines, Percnoptères qui nichent non loin et prennent majestueusement ascendants et thermiques.

 

Vega-Non-antiblooming.PNG

Véga prise de vue au foyer d'Hyperion 4780 mm de focale, 10 secondes de pose en RVB le 28 juin à 0h26 UTC

Publié par Marc Bretton - dans Patrimoine Nocturne
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 18:13

Dans le cadre des sessions publiques organisées autour de la valorisation de la ressource naturelle qu'est la Nuit dans les Hautes Alpes, les rythmes nycthémères ont été bien sur mis en avant. Dernier en date le colloque Eclairage public et pollution lumineuse organisé à l'Association Copernic à Haute Corréo vendredi dernier.

carte-pollution-lumineuse-sud-est.jpeg

Il est question ici de l'alternance jour - nuit si importante pour tous les écosystèmes mais aujourd'hui bien mal en point. Le mélange Nuit (Nuktos) et Jour (hêmera) permet la chronologie des cycles biologiques faune et flore confondu.

Cette alternance en péril, régule pourtant de nombreux systèmes :

- le système hormonal

- l'écologie des paysages

- l'alimentation des espèces

- le déplacement des espèces

Depuis des milliards d'années cette alternance existe, il semblerait que depuis deux décennies notre civilisation en ai décidé autrement. Loin de ne voir que des problèmes écologiques, d'autres effets de bord se font ressentir parmi lesquels le gaspillage énergétique et la perte d'identité locale.

Voudrait on voir le jour se transformer en nuit ? Personne ne le souhaiterait, et bien c'est ce qui se passe pour la Nuit. Trop de lumière parasite l'inonde et le rythme s'accélère destabilisant par voie de consèquence les rythmes nychémères.

Il apparait intéressant d'analyser la nuit comme une nouvelle ressource naturelle à l'instar de l'air, de l'eau ou de la terre, car elle permet alors de dégager des concepts nouveaux et de valoriser les actions qui la préserve.

ANPCEN-8047.jpg

D'autres conférences sont en cours sur tout le territoire des Hautes Alpes, pour tenter de porter haut les couleurs de la Nuit dans notre département et de faire de nos territoires célestes parmi les plus accessibles de France à tous les amoureux du Patrimoine nocturne.

En route vers un département des Hautes Alpes Etoilées, il semblerait que les actions entreprises ne soient pas éphémères et que le projet ne soit une chimère.

Publié par Marc Bretton - dans Patrimoine Nocturne
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 15:26

PisteEtoiles

Provence des montagnes : La destination ciel noir.

N'y aurait-il qu'un endroit en France où l'on trouve encore du ciel noir ? Cela devient de plus en plus rare, mais ce qui fait de Provence des Montagnes un spot privilégié c'est la réunion de 3 critères essentiels :

- Du ciel noir car trés peu de pollution lumineuse : SQM 21.95 à certains endroits

- une capacité nocturne importante : Le département des Hautes Alpes est l'un des plus ensoleillés de France

- une Bio diversité protégée par de nombreuses organisations ( Comité Départemental du Tourisme, le futur Parc des Baronnies Provençales, les Villes et Villages Etoilés qui ont compris les enjeux de la Nuit)

 

Au cœur d'un environnement partagé entre la Provence chantante et la montagne majestueuse, au carrefour des Baronnies Provençales et du Dévoluy, Provence des montagnes est donc La destination des Hautes-Alpes qui s'engage pour la qualité du ciel et de la nuit astronomique.

Et c'est en son cœur, que Provence des montagnes cache une véritable ressource naturelle : le ciel. Par son climat propice et sa volonté de fer de préserver son patrimoine nocturne, le territoire est un véritable terrain de jeu aux observateurs amateurs ou aguerris.

Tout au long de l'année, ce sont des femmes, des hommes et des lieux qui vous accueilleront et vous émerveilleront sur les trésors que recèle un ciel noir sans pollution lumineuse :

 

- L 'Observatoire des Baronnies Provençales saura vous donner les clés pour ne plus quitter des yeux ce ciel.

- Les Villes et Villages Etoilés ou en projet pour le devenir vous apporteront un gage de cet engagement de tous sur le territoire et sous notre patrimoine nocturne.

- Découvrez des hébergements qui vous proposent soit un accueil spécifique astronomie pour chaque instant de votre séjour, soit un moment inédit pour l'observation : 

Le Mas des Grès 

L'Aiglière

Terre des Baronnies

Les Granges astronomiques

 

- Des animateurs et des scientifiques vous concoctent chaque année un véritable calendrier d'évènements pour vous accompagner dans la découverte ou la science de l'astronomie en mode loisir ou en mode formation.

Nuits sous les étoiles

Association Copernic

Observatoire des Baronnies Provençales

 

Ainsi que nos incontournables "Balades sous les étoiles" (c) tous les mercredis soirs de juillet et août. Vous partez encadré par des accompagnateurs diplômés, passionnés et formés à l'astronomie pour 1h30 de balade commentée. (Réservation et Billetterie auprès de tous les offices de tourisme de Provence des Montagnes). Adultes 12€, enfant de 12 à 18 ans 6 € et de 2 à 11 ans 2 €.

A bientôt sous le Ciel Noir de la Provence des Montagnes

 

Crédit Photo : Ciel et Espace - Jean Luc Dauvergne    

 

 

 

Publié par Marc Bretton - dans Patrimoine Nocturne
commenter cet article
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 19:55

Une fois n'est pas coutûme, nous vous proposons un petit reportage sur Frédéric Cachia un jeune médiateur scientifique qui s'est lancé depuis peu dans l'animation astronomique sur Ribiers, au coeur du Pays Sisteronais Buëch dans une zone touristique du futur Parc des Baronnies Provençales.

Un jour de février dernier, Frédéric appelle l'OBP car il vient de tomber sur les formations en astronomie que nous proposons. Encore en recherche d'emploi, il est passionné d'astronomie mais ne sait pas encore comment aborder ce thème dans un cadre professionnel. Nous lui proposons le stage immersion de mars qui va le propulser sur une autre planète entre connaissance du ciel et utilisation des techniques instrumentales : 6 jours de formation intensive.

Depuis Frédéric n'a pas perdu son temps. Il prend rendez-vous sur rendez-vous avec les élus pour promouvoir la qualité astrométrique de notre ciel nocturne et propose sa première soirée en tant qu'animateur entre Ribiers et le col de Chabre au-dessus des Gorges de la Méouge. Nous étions présents et je peux vous dire que son dynamisme n'a d'égal que sa volonté farouche à faire comprendre les enjeux de la Nuit.

Il envisage d'ors et déja de passer son agrément animateur petite ourse en octobre à l'Observatoire des Baronnies Provençales. Ce qui lui permettra de proposer des stages astronomie pour les jeunes de 8 à 14 ans ainsi qu'auprès des classes des environs sous le label Association Française d'Astronomie.

Avec les beaux jours qui arrivent, nul doute que Fredéric est un formidable exemple pour l'action de valorisation des projets "Ciel mon Pays" et pour confimer que notre Patrimoine Nocturne est un formidable vecteur de développement et de création d'activités scientifiques notamment vers les jeunes.

L'OBP est fier d'avoir contribué au décollage et à la mise en orbite de ce nouvel ambassadeur des étoiles en première ligne entre ressource naturelle nocturne et territoire en quête d'activités et de concepts innovants.

Bon courage et bon ciel.

 

DSC03914-copie-1.JPG

  JR2014.05.07-Ribiers-Projet astronomie JR2014.05.07-Ribiers-Projet astronomie

 

Publié par Marc Bretton - dans Patrimoine Nocturne
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 08:41

Ce vendredi 14 mars à l'Observatoire des Baronnies Provençales se tenait la remise des diplômes Villes et Villages Etoilés (Label ANPCEN) pour les communes des Hautes-Alpes. Karine Berger, députée des Hautes Alpes nous a fait le grand honneur de participer à cette action et ainsi faire de la préservation de l'environnement nocturne un enjeu pour notre département.

P1300044.JPG

Karine Berger, députée des Hautes-Alpes

P1300018.JPG

Caroline Yaffee, maire d'Eourres 

P1300031.JPG

Daniel Nussas, maire de Saint Genis

P1300027.JPG

J-Claude Gast, maire de Saint Julien en Beauchêne

P1300033.JPG

Claire Bouchet, maire de la Motte en Champsaur - Parc National des Ecrins

P1300037.JPG

N'oublions pas de citer les autres communes du département qui n'ont pas pu se joindre à nous pour la remise des diplômes : Les Orres, Barret sur Méouge, Val des Près et Saint Léger les Mélèzes.

Remise des diplômes « Villes et Villages Étoilés » à l’Observatoire Astronomique des Baronnies Provençales

Vendredi 14 mars 2014, les Diplômes « Villes et Villages Etoilés » (VVE) ont été remis aux communes des Hautes-Alpes ayant reçues le Label valorisant leur action pour la protection de l'environnement nocturne. Cette action "Culture Ciel" est soutenue par le Pays Sisteronais Buëch, le futur Parc naturel régional des Baronnies Provençales, Provence des Montagnes, le Comité Départemental du Tourisme 05, le conseil général 05 ainsi que par l'Etat au travers du ministère de l'écologie.    

L’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes (ANPCEN) et le concours Villes et Villages Étoilés

Depuis plus de 15 ans l’ANPCEN est la seule association en France dont l’objet social est entièrement dédié aux enjeux pluriels de la qualité de la nuit et de l’environnement nocturnes. Son expertise ainsi acquise est tout à fait unique. Avec ses adhérents et plus d'une centaine d'associations membres, l’ANPCEN mobilise plus de 6000 personnes. Elle agit au niveau national comme local, de manière désintéressée et bénévole. Déjà reconnue d'intérêt général, elle a reçu en 2014, pour la première fois, l'agrément national des associations de protection de l'environnement.
L’association   propose à toutes les communes françaises qui souhaitent s’engager en faveur d’une meilleure qualité de la nuit et de réduction de la pollution lumineuse, quelle que soit leur taille, d’obtenir le label « Villes et villages étoilés » en participant à un concours gratuit.        
La pollution lumineuse est peu connue du grand public pourtant c'est une pollution qui augmente de 3% par an et dans les milieux ruraux certains ont pris conscience de l'enjeu de cette démarche de préservation en terme de potentiel de développement environnemental.        

Les communes labellisées mises à l’honneur à l’observatoire astronomique des Baronnies

Les communes gérant leur éclairage de manière raisonnée ont été récompensées officiellement par le correspondant de l’ANPCEN pour les Hautes-Alpes, M. Marc Bretton Directeur de l’Observatoire. Ainsi, les maires des communes d’Eourres (Mme Yaffee), de Saint-Genis (M. Nussas), de Saint-Julien-en-Beauchêne (M. Gast) et de la Motte-en-Champsaur (Mme Bouchet) ont reçu leur diplôme durant la cérémonie. La député Mme Berger présente à l’observatoire a tenu à féliciter leurs initiatives. Le département compte également d’autres communes labellisées comme Saint Léger les Mélèzes, les Orres, Val-des-Prés, et Barret-sur-Méouge. La commune de Risoul quant à elle a signé la Charte de l’ANPCEN qui l’engage également dans une démarche de réduction de sa pollution lumineuse.

Julie Blanc (Comité Départementale du Tourisme 05)

Publié par Marc Bretton - dans Patrimoine Nocturne
commenter cet article