Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 18:13

Dans le cadre des sessions publiques organisées autour de la valorisation de la ressource naturelle qu'est la Nuit dans les Hautes Alpes, les rythmes nycthémères ont été bien sur mis en avant. Dernier en date le colloque Eclairage public et pollution lumineuse organisé à l'Association Copernic à Haute Corréo vendredi dernier.

carte-pollution-lumineuse-sud-est.jpeg

Il est question ici de l'alternance jour - nuit si importante pour tous les écosystèmes mais aujourd'hui bien mal en point. Le mélange Nuit (Nuktos) et Jour (hêmera) permet la chronologie des cycles biologiques faune et flore confondu.

Cette alternance en péril, régule pourtant de nombreux systèmes :

- le système hormonal

- l'écologie des paysages

- l'alimentation des espèces

- le déplacement des espèces

Depuis des milliards d'années cette alternance existe, il semblerait que depuis deux décennies notre civilisation en ai décidé autrement. Loin de ne voir que des problèmes écologiques, d'autres effets de bord se font ressentir parmi lesquels le gaspillage énergétique et la perte d'identité locale.

Voudrait on voir le jour se transformer en nuit ? Personne ne le souhaiterait, et bien c'est ce qui se passe pour la Nuit. Trop de lumière parasite l'inonde et le rythme s'accélère destabilisant par voie de consèquence les rythmes nychémères.

Il apparait intéressant d'analyser la nuit comme une nouvelle ressource naturelle à l'instar de l'air, de l'eau ou de la terre, car elle permet alors de dégager des concepts nouveaux et de valoriser les actions qui la préserve.

ANPCEN-8047.jpg

D'autres conférences sont en cours sur tout le territoire des Hautes Alpes, pour tenter de porter haut les couleurs de la Nuit dans notre département et de faire de nos territoires célestes parmi les plus accessibles de France à tous les amoureux du Patrimoine nocturne.

En route vers un département des Hautes Alpes Etoilées, il semblerait que les actions entreprises ne soient pas éphémères et que le projet ne soit une chimère.

Partager cet article

Publié par Marc Bretton - dans Patrimoine Nocturne
commenter cet article

commentaires