Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 09:32
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique
Mission Exploration Photométrique

Carton plein à l'Observatoire des  Baronnies Provençales pour la mission du DU (Diplôme Universitaire) ECU (Explorer et comprendre l'Univers) de l'Observatoire de Paris. Pendant 4 jours et 4 nuits, acquisitions et analyses des données photométriques ont pu être menées autour d'étoiles variables, astéroïdes et autres exoplanètes.

Merci à Hervé et Jacques pour la préparation de la mission, Cécile, Clément, Jean Louis, Gérard Philippe, Naushad, Rémy et Thierry pour leur engagements au plus profond de la nuit à scruter le moindre photon en provenance de l'espace intersidéral afin de découvrir un transit exo-planétaire, la rotation et la forme d'un astéroïde ou la courbe de lumière d'une Delta Scuti.

Après cette semaine de lancement, beaucoup de dépouillements et d'analyses restent à faire pour préciser les courbes et valider de potentielles découvertes.

à Bientôt sous le ciel noir photométrique des Baronnies Provençales

 

Transits d'éxo planètes au T820 et T430
Transits d'éxo planètes au T820 et T430
Transits d'éxo planètes au T820 et T430
Transits d'éxo planètes au T820 et T430

Transits d'éxo planètes au T820 et T430

Etoile Variable XZ CYG et autre EV détectée
Etoile Variable XZ CYG et autre EV détectée
Etoile Variable XZ CYG et autre EV détectée

Etoile Variable XZ CYG et autre EV détectée

8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 12:00
Immersion Astro Boulogne
Immersion Astro Boulogne
Immersion Astro Boulogne
Immersion Astro Boulogne
Immersion Astro Boulogne
Immersion Astro Boulogne
Immersion Astro Boulogne
Immersion Astro Boulogne

Bravo à toute l'équipe du Club d'astronomie de Boulogne, qui pendant une semaine à tenu bon durant la formation Immersion, beau temps estival même, et nuits de folie aux commandes de la salle de contrôle. Félicitations à tous : Sophie, Colette, Antoine, Jean Pierre, Marc, Christophe et François pour ces fabuleux moments de partages et de complicités sous les étoiles. 

1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 10:49

L'Observatoire des Baronnies Provençales vous souhaite une bonne et heureuse année 2015. Nous remercions tous ceux qui nous font confiance et qui sont venus nous rendre visite pour une heure ou pour une immersion totale sous le beau ciel préservé des Baronnies Provençales.

Nous vous proposons une rétrospective et un bilan de l'année 2014.

Bonne-Annee-2015-OBP.jpg

Cette année 2014 a été charnière dans l'évolution de l'Observatoire et de ses activités. Les conditions climatiques n'ont pas été meilleures que 2013 si l'on en juge la production photovoltaïque. Malgré tout, les activités grand public et recherche sont en forte augmentation par rapport à 2013.

Au premier janvier 2015, nous enregistrons une production de 200.000 Kw /h depuis l'installation de la centrale photovoltaïque en mars 2011.

Pour ceux qui auraient manqué des évènements et faits marquants en 2014 voici un petit résumé :

 

Activités Astro - Environnement

- Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales : c'est officiel, décret signé décembre 2014

- Continuité des activités de protections du ciel et de l'environnement nocturne avec l'ANPCEN

- les instances politiques et touristiques des Hautes Alpes s'impliquent dans Villes et Villages Etoilés

- valorisation du patrimoine nocturne avec le support de Provence des Montagnes

 

Activités Astro - Grand Public

- l'OBP devient une école d'astronomie de l'Association Française d'Astronomie

- Formations loisirs astronomie : prés de 150 personnes venues en Etoiles 123 ou Stage Immersion

- Confirmation de l'attractivité du produit immersif Nuit Etoilée, et de l'hébergement immersion astronomique

- Reportages C dans l'Air / BFM / Chaine Voyages / Hautes Alpes Etoilées

 

Activités Astro - Amateurs

- Formations Techniciens de Coupole donnant l'agrément de pilotage des instrumentations

- Missions Clubs et Associations Astronomiques

- Observation de la Croix d'Einstein / mirage gravitationnel situé à 8 milliards d'années lumière

- Participation aux Rencontres du Ciel et de l'Espace à Paris et aux JOA 

- Formule Club de location de télescopes à sortir du planétarium pour les amateurs.

 

Activités Astro - Professionnels

- L'Observatoire se lance dans les activités de surveillance spatiale

- Implantation sur le site de la société Exo-Analytics

- Formation professionnelle (cadre Sideral de l'AFA)

- Lancement d'une nouvelle formation : Astronomy Master Class trés scientifique de 7 jours

- Vente à la cité de l'Espace d'une coupole Gambato

- Intégration de systèmes : conseil auprès des amateurs et entreprises

 

Activités Recherche en Astronomie

- Acceptance finale du grand télescope pour les activités recherche

- 39 détections d'exoplanètes depuis septembre 2014

- Participation à des programmes de recherche TTV / Transit Timing Variation

- Pulkovo Observatory / Max Planck Institute für Astronomie / Keele University

- Occultation d'étoiles par astéroïdes / Centaures / transneptuniens / Euraster - LESIA - Observatoire de Paris

- Télescope Hypérion désormais disponible sur Internet comme 4 autres télescopes depuis 2011

 

Projets 2015 :

- Consolidation de la recherche TTV sur les exoplanètes

- Implantation dans l'hémisphère sud

- Pipeline de recherche de NEA (astéroïdes géocroiseurs)

- ormations professionnelles autour de l'astronomie et de l'animation en astronomie

... /

 

Bonne année 2015 encore à tous

 

17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 23:02

M13.jpg

Comme bon nombre d'amas globulaires M13 est un des joyaux de l'observation au T820 lors des soirées coupoles de juillet et août. L'étonnement va crescendo quand on sait que ces amas sont des vestiges d'anciennes galaxies naines absorbées par la voie lactée lors d'une lointaine fusion. Notre Voie Lactée a tout digérée sauf le noyau central trop dense (plusieurs centaines de milliers d'étoiles).

La Voie lactée s’est construite en absorbant au cours de son histoire des galaxies plus petites, dont les composants sont aujourd’hui mélangés à l’ensemble. Des vestiges de ces « briques élémentaires » subsistent cependant en la présence de ces objets du ciel profond et regroupés dans le halo galactique.

Seuls 150 amas globulaires sont visibles, donc les épisodes de fusion se dénombrent au moins avec la même information.

MF-SK-M13-10MIN-LNIR-BIN-1X1.jpg

M13 pose de 10 minutes sur Hypérion - PL230 - filtre LNIR - binng 1x1 Masque flou - Traitement Prism 8

20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 14:54

Un nouveau modèle de pointage a été réalisé hier soir sur une quarantaine d'étoiles, permettant d'affiner le suivi sous l'arcseconde pendant 30 minutes. Une pose sur M1 combinaison de pixels 1x1 durant une demi-heure en Hydrogène Alpha sous 3 nanomètres avec la caméra  FLI PL230 2064 x 2048 pixels, refroidie à -30°, prétraitements maxim DL (Bias, Dark, Flat) et traitement sous Prism V8, logarithme et masque flou. Seeing monitor de 3 arcsecondes et FWHM calculé de 3.2 arcsec. Dérotation engagée pendant toute la pose et correction par modèle de pointage engagée également.

La qualité du suivi est primordiale dans la prise de vue en mode imagerie ou scientifique car il faut faire tomber les photons au même endroit pendant toute la durée de la pose pour augmenter l'intensité du signal. Dans le cas d'Hypérion 3 axes entrent en jeu : l'axe azimutal (du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest) l'axe de la hauteur (de l'horizon au Zénith) et enfin l'axe de rotation du champ (induit par la monture altazimutale) qu'il faut faire tourner à une vitesse particulière en fonction des coordonnées de l'objet visé dans le ciel.

zoom-M1-30min-copie-2.JPG

Précision de pointage 8 arcsecondes au moment de l'approche sur la cible, le champ complet 20 x 20 minutes d'arc dimension de la nébuleuse du crabe 6,00 minutes d'arc

bin-11-M1-1800-sec.jpg

19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 16:11

MAXCRAB.JPG

Le champ réel à la caméra FLI proline PL230 : 20 x 20 arcminutes - 16 minutes de pose au total

M1 HaBBO3 24minutes V3

Malgré la Pleine Lune et la nébuleuse du Crabe qui n'est pas au plus haut dans le ciel, Hypérion vous propose cette image. L'intérêt de cette nébuleuse est qu'elle a été vue par les chinois en 1054 de notre ère. Elle ne cesse de se propager dans l'espace intersidéral à la vitesse de 1.800 km par seconde et occupe désormais un espace de 10 années lumière. Cliché Hypérion T820 f/d 5.7 focale de 4680 mm, filtres Ha, S2 et O3 de 3nm 8 minutes dans chaque filtre pour un total de 24 minutes.

m1animation_block_bw.gif

Elle renferme un vestige de la supernova d'origine : un pulsar ( une étoile pulsante)

 

 

18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 15:55

Lorsque la Lune est pleine et que la pollution lumineuse naturelle est à son maximum, il n'y a plus qu'à prendre des clichés avec des filtres interférentiels à bande étroite. Trois nanomètres permettent de filtrer un maximum les photons en provenance de l'astre sélène.

ROSETTE-HSO-1h30-V4.jpg

La taille du capteur représente un champ de 20 arcminutes x 20 arcminutes, voici la nébuleuse dans son ensemble (crédits photo Nicolas Outters : Lunette TEC140 HSO pose de 22h30)

Rosette-Champ-mini.JPG

La pose sur Hypérion est de 1h30, 30 minutes de pose dans chaque filtre 3nm (Halpha, SII et Clear Blue Blocking) autres types de trichromie en interchangeant les filtres et enfin une image en Ha de 30 minutes :

ROSETTE-HSO-1h30-V3.jpg

Rosette-Ha-30-min-NB.jpg

Et en visuel que peut-on voir ?

D'abord attendre la nouvelle lune et profiter d'un bon entonnoir à photons. Pointer non loin de la constellation d'Orion et dessiner patiemment comme Bertrand Laville.

NGC 2238 T635 BL+ 2010 12 10

 

 

11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 13:03

Mega-Moon.jpg

Une météo clémente et Hypérion maintenant sur Internet, nous ont motivés pour nous lancer sur une série de nouvelles images depuis la salle de contrôle malgré la présence de l'astre sélène. Aux commandes de l'instrument et comme les participants du dernier stage immersion nous avons acquis et traité les clichés sur Prism 8.

La lune imagée avec 3 filtres interférentiels laissant passer uniquement 3 nanomètres sur l'Hydrogène Alpha, le soufre SII et l'Azote NII, poses de 0.2 secondes et association trichromique.

Les autres images prises avec la lune (50 à 70%) au Zenith

M3-couleur-6-min-RGB.jpg M64-couleur-45-min-RGB.jpg

M3 RGB 6 minutes (2 minutes par filtre)                         M64 (oeil noir) RGB 15 minutes par filtre

Galaxy-V2-fuseau-couleur-60-min-RGB.jpg ngc-2158-couleur-RGB-45-min-V2.jpg

Galaxie du fuseau RGB 20 minutes par filtre                    NGC 2158 amas ouvert RGB 15 minutes par filtre

Moon-RGB-interferentiel.jpg

Lune gibbeuse du 10 mars 2014 - Ha SII NII - 0.2 seconde de pose par filtre

 

 

16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 15:42

Deuxième volet de notre feuilleton de l'hiver : CCD et carte d'interférence (voir l'épisode 1). Nous avons terminé de cartographier les différents profils de la CCD à la lumière des trois filtres laissant passer ces franges dues, je le rappelle à l'hydroxyle de la troposphère (zone de l'atmosphère la plus proche jusqu'à 14 km).

Voici les cartes de ces interférences obtenues selon le même temps de pose et la même combinaison de pixels. De gauche à droite : filtre LNIR, filtre Luminance et filtre V. Des masters Sky flats ont été réalisés en enlevant les étoiles des champs (mouvements entre chaque pose) et seront proposés dans les bibliothèques de calibration des images du télescope Hypérion (LB0001).

Il est à noter, que même si les franges se ressemblent de loin, des différences se montrent au deuxième coup d'oeil, rendant donc inévitable la soustraction de ces images en toute fin de prétraitement (bias, darks et flats) par filtre.

interferences-LVLNIR.JPG

FILTRE LNIR                                     FILTRE L                                   FILTRE V

interferences-N-B-LVLNIR.JPG

interferences-Maxim-N-B-LVLNIR.JPG

atmosphere3.gif

1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 14:29

Carte-Interference-V.jpg

Avant de proposer Hypérion sur Internet et de le mettre à disposition des missions les plus exigeantes, un certain nombre de fichiers de calibration sont à générer. Je laisse de côté les Bias, Darks et autres Flats (de jour) bien connus des amateurs pour me concentrer dans cet article sur les flats de nuits (à réaliser sur le ciel de nuit).

Problème important dans le cas des CCD à capteur aminci, ce qui est notre cas à l'Observatoire des Baronnies Provencales avec la caméra FLI PL230 du télescope Hypérion à trés haut rendement quantique. La lumière du fond du ciel la nuit n'est pas complétement uniforme à cause de l'Hydroxyle atmosphèrique (le plus important oxydant de la troposphère) en interaction avec d'autres gaz comme l'ozone et le méthane.

Cet oxydant OH va alors créer des franges sur le capteur de la caméra qu'il faudra enlever notamment sur les prises de vue effectuées à travers les filtres V, Luminance et Luminance Near Infra Red capturant ces raies d'émission OH.

La difficulté est donc d'obtenir une cartographie de ces franges dans les différents filtres (V, L et LNIR) à partir d'images obtenues en provenance de zones peu denses en étoiles. (Pôle Galactique - proche de la Grande Ourse).

Ces franges sont visibles dès les faibles temps de poses (dès 20 secondes dans notre cas). Nous avons donc effectué un test hier soir avant le réveillon du jour de l'an à l'aide du logiciel Prism 8 et suivant les conseils de la page de Cyril Cavadore à ce sujet.

Les résultats ont été plus que satisfaisants, les interférences ayant disparues après les traitements :

Process-Traitement.JPG

En résumé : quelques images ont été prises d'un champ à faible densité d'étoiles (sur les trois filtres) pendant 60 secondes. Nous avons ensuite enlevé les étoiles du champ pour ne faire ressortir que les franges d'interférence. (addition Sygma Kappa, les étoiles ayant été décalées de 50 pixels entre chaque pose)

Image-Champ-Night-Flat-avant-soustraction.jpg

IMAGE filtre V AVANT TRAITEMENT DES INTERFERENCES (image traitée Bias + Dark + Flat)

Carte-Interference-V-copie-1.jpg Image-Champ-Night-Flat-apres.jpg

Carte d'interférence V ( sygma kappa de 3 images)                         Champ d'étoiles après soustraction de la carte

En fonction des temps de pose et de la combinaison des photosites (binning 1x1 à binning 3x3 ) le Flat de nuit doit être soustrait en plusieurs fois afin d'obtenir le meilleur résultat sans interférence.

Nous mettrons donc à profit ces résultats de test pour augmenter la bibliothèque des images de calibration en y ajoutant les cartes d'interférences des filtres V, L et LNIR dans les binning 1x1, 2x2, 3x3 et 4x4 (temps de pose de référence 60 secondes). Elles seront à disposition des amateurs dans le cadre de leur traitement de calibration des images brutes.