Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

/ / /

140911---WASP-10b-Inverse-TREND.JPG

La détection d'exoplanètes orbitant autour d"étoiles prochent de nous est possible lorsque ces compagnons passent devant leur soleil. Depuis la Terre la baisse de l'intensité lumineuse à ce moment là peut être mesurée pendant la période du transit, en quelque sorte une eclipse partielle d'étoile par une planète du même système stellaire et tout cela à plusieurs dizaines ou centaines d'années lumière.

A titre d'exemple, nous vous proposont le transit de l'exoplanète WASP 10-b découvert en 2008 et situé à quelques 300 années lumière dans la constellation de Pégase. Nous avons fait pointé l'étoile pendant prés de 8h30 par Hypérion entre 21h30 heure locale et 06h10 du matin.

Le résultat est flagrant la planète est bien passée devant son étoile entre 23h44 et 01h52 temps local

Le champ autour de l'étoile WASP 10 dans la constellation de Pégase

Wasp-image-FOV.jpg

Les conditions astronomiques n'étaient pas formidables dans la nuit du 11 au 12 septembre : turbulence élevée ( seeing de 4.1 arcsec), vent de 30 km/h, Lune à 40 degrées seulement de la cible (illumination 80%, d'ou le reflet sur l'image). Malgré tout les 500 images prises ont révélées parfaitement le transit (prise de mesure Maxim DL, CCD PL230 binning 2x2 refroidie à -30°, filtre V, 60 secondes de pose pendant 8h30 - mesure à l'aide du logiciel Muniwin)

Muniwin-transit.JPG

Pendant les 8h30 de la mission, on a pu aussi tester la qualité du suivi du télescope : 12 arcsecondes en 8h !, soit environ 1,5 arcsec de deviation chaque heure, ce qui a permis d'avoir toujours les mêmes étoiles dans le champ. Traitement des images et calcul de la déviation via le logiciel Prism V8 par addition et recalage.

Wasp-deviation-V2.jpg

La durée de l'éclipse partielle a été de 127 minutes entre 21:44 et 23:52 temps universel. La précision des mesures est de l'order de 0.005 magnitude. La profondeur du transit est de 0.0394 magnitude, l'étoile Wasp 10 étant de 12.70 magnitude, les mesures ont permis de détecter que la planète est 322 fois plus petite que son étoile (il s'agit en fait d'une planéte aussi grosse que Jupiter mais trois fois plus massive, on pourrait se poser dessus, puisque de même densité que la lune).

Sa période orbitale n'est que de 3.09 jours, autant dire que cela tourne trés vite, à comparer à notre Jupiter.

Enfin la précision des mesures (0.005 magnitude - 1/2500 de l'intensité lumineuse de l'étoile) nous permet de dire que l'ensemble Hypérion et CCD FLI PL230 est un formidable outil de détection d'exoplanètes, d'étoiles variables et de courbes photométriques pour les astéroîdes, pour de prochaines missions à l'Observatoire des Baronnies Provençales !

Wasp-graph.jpg

Pour ceux qui seraient intéressés d'aller plus loin et de regarder les prédictions de transit, voici l'adresse de la base de donnée des prédictions de transit d'exoplanètes.

 

 

Partager cette page

Publié par