Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 19:56

La semaine s'annoncant particulièrement alléchante au niveau météo, nous en profitons pour vous faire comme chaque année un petit récapitulatif des conditions climatiques sur 2012.

meteo2013.jpg

Au niveau de l'ensoleillement 2012 aura été moins bon que 2011 comme l'attestent les courbes photovoltaïques :

52.777 kwh produits en 2012 et 45965 kwh à partir du 17 mars 2011 ( 55.354 kwh équivalent 2011)

Soleil-2012.jpg Soleil-2011.jpg

La production énergétique n'ayant commencé qu'à partir du 17 mars 2011, nous n'avons pas de comparaison sur le trismestre 1. Mais on peut dégager néanmoins une tendance baissière surtout en avril et mai 2012 ainsi qu'octobre 2012.

Compte tenu des mois et de l'énergie non produite on peut estimer  à 17 jours d'ensoleillement de moins qu'en 2011 (55.000 - 52.777 = 2.577 kwh et une moyenne de 150 kwh/j), soit environ 200 heures de Soleil de moins en 2012.

Le nombre de nuits correctes a lui aussi suivi les mêmes tendances à la baisse en avril, mai et octobre. En revanche les mois de février et mars 2012 ont été particulièrement dégagés ainsi que la période de juin à septembre 2012. (Graphiques en provenance de notre station Sentinel / Shelyak / Cyril Cavadore )

annee2012.jpg 

Nous dénombrons 202 nuits dégagées totalement, soit en baisse de 25 nuits par rapport à 2011. 

Le facteur vent permet d'affiner encore le nombre de nuits où les télescopes en ligne sont disponibles: -20

Soit 180 nuits où l'abri à toit roulant a été ouvert. 

vent2012-copie-1.jpg

Les statistiques 2012 font ressortir les éléments suivants: une température 2012 en baisse aussi de 0.3 degrés, mais toujours en forte hausse par rapport à 2010. 

stats2012.jpg   

Espérons que 2013 soit dans la tendance depuis quelques années : 200 / 210 nuits dégagées, soit 15 nuits correctes par mois (dégagées et sans vent) pour les télescopes WBO, et surtout à la nouvelle lune !

Partager cet article

11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 19:10

Vous avez tous vu les formidables images de la NASA concernant la Terre la Nuit vue d'un nouveau satellite. Ces observations expliquent bien l'étendue des ravages de la pollution lumineuse et l'impact de l'homme sur la biodiversité nocturne.

Retrouvez toutes ces informations et d'autres images sur le site Earth Observatory de la NASA

Sky-at-Night.jpg

Zoom-France-at-night.jpg

Partager cet article

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 21:18
Une petite animation de 52 méga-octets sur le temps qui passe et le temps qu'il fait au dessus de l'Observatoire de jour comme de nuit pendant 6 jours.
On y voit bien sûr le soleil, les étoiles et la lune 24 heures sur 24 et en accéléré. Notez que la Lune est beaucoup plus haute dans le ciel que notre astre du jour, puisque nous sommes en décembre. En été c'est évidemment tout l'inverse.
Le Soleil et la Lune sont sur une ligne fictive appelée écliptique. La Terre se trouve sur un plan (écliptique puisque sujet à éclipses entre les corps qui s'y trouvent) dont le centre en est le Soleil.
La vision des objets depuis la Terre gravitant dans ce plan est caractérisée par cette fameuse ligne écliptique.
La ligne de l'écliptique est ainsi plus haute la nuit en hiver et plus basse la nuit été, rendant par exemple la chasse aux astéroïdes plus intéressante en période hivernale (du moins si vous avez plusieurs nuits de suite correctes pour confirmer les découvertes).
Cette différence de hauteur de l'écliptique vient de l'inclinaison de l'axe de la Terre, qui induit comme chacun sait le changement du climat et des saisons.
Tout ceci fait partie de notre Patrimoine Nocturne depuis des millions d'années.

Partager cet article

25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 19:20

Depuis quelques temps l'ANPCEN avec l'aide de ses correspondants prêche la bonne parole pour éclairer mieux, rallumer les étoiles, raviver les passions d'astronomes en herbe, rééquilibrer la biodiversité nocturne, donner à des territoires ruraux en mal de développement économique un espoir qui pourrait passer par la préservation du Patrimoine Nocturne. Et si l'environnement nocturne permettait aux campagnes de créer des produits innovants ?

A l'Observatoire des Baronnies Provençales, on n'est pas loin de le penser. Il faut évidemment convaincre souvent un monde incrédule que le noir n'est pas un cauchemar. L'une des actions de l'OBP est de démontrer que c'est possible. Cette force qui nous anime, nous la puisons du coté de l'obscurité, pour mieux ritualiser la nuit et en faire un vecteur d'innovation environnementale.

C'est aussi une volonté de bon nombre d'organismes et d'institutions oeuvrant sur le territoire des Hautes Alpes : le comité départemental du tourisme, le conseil général 05, le pays sisteronnais buëch, plusieurs communautés de communes souhaitent faire de notre Patrimoine Nocturne un enjeu important et qualifiant à long terme.

Le côté obscur de la biodiversité semblerait donc être une force à déployer !

3063815.jpg

Partager cet article

3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 13:19

Nous sommes au coeur du concours Villes et Villages Etoilés 2012. Toutes les communes souhaitant participer ont jusqu'au 01 novembre 2012 pour le faire. En 2011, 88 communes étaient labéllisées dont 4 dans les Hautes-Alpes. L'Observatoire des Baronnies Provençales s'associe à l'évènement annuel et proposera prochainement une soirée spéciale Communes du département pour aider les maires à candidater et à àméliorer la préservation de notre beau ciel noir.

VVE-copie-1.png

Cet après-midi de travail sera ponctué par une soirée coupole pour cloturer les travaux. La date est encore à déterminer mais les invitations sont lancées.

Partager cet article

30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 08:01

Le concours Villes et Villages Etoilés est ouvert depuis le 14 mai 2012.

Pour participer au concours : villesetvillagesetoiles.fr

Une explication du concours a fait l'objet d'une chronique CQFD sur France Inter ce matin à 6h55

 

VVE

Il récompense les communes qui réduisent leur pollution lumineuse. Lancé il y a 4 ans par l'Association nationale pour la protection du ciel, le concours a labellisé 88 communes cette année. Certaines se contentent de limiter la durée de l'éclairage public. D'autres décident tout simplement de laisser tomber la nuit : de ne plus allumer les réverbères.

 

La France compte 9 millions de points lumineux pour un coût annuel de 732 millions d'euros. Ne pas allumer la lumière permet donc de faire des économies d'énergie et de limiter la dépense publique.

 

Il s'agit aussi de respecter le sommeil des habitants et celui de la faune et de la flore. L'éclairage perturbe les oiseaux migrateurs, par exemple, qui se déplacent la nuit. Ils confondent les points lumineux avec les étoiles et vont jusqu'à se cracher sur les immeubles et sur les baies vitrées.

 

Quant à l'impact sur le ciel étoilé, il est direct. La constellation de la Grande Ourse compte près de 400 étoiles. On peut en distinguer une quarantaine dans les villes où l'éclairage est sobre ; une dizaine seulement dans les zones les plus éclairées.

 

La quatrième édition du concours est lancée : les communes peuvent se porter candidates sur le site internet villesetvillagesetoiles.fr.

Partager cet article

14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 09:50

Complément indispensable des formations Etoile 123, les participants du programme "Ciel Mon Pays" du Pays Sisteronais Buëch ayant fait l'acquisition d'un kit Astro, peuvent désormais participer activement au premier volet de la campagne Observatoire du Patrimoine Nocturne que nous avons initié sur les territoires préfigurant le Parc des Baronnies Provençales étendus au Pays Sisteronais Buëch.

Vanige_H.jpg

Crédits et Copyrights (2011) Didier Renvazé en visite dans les Baronnies 

Cette premiere étape consiste en une collecte de données manuelles par les correspondants équipés du Sky Quality Meter et une saisie des informations dans un formulaire qui servira une base de données qualifiant le ciel nocturne tout au long des ces prochaines années.

C'est un travail de longue haleine mais trés motivant car il permet à chacun de se faire une idée de la pollution lumineuse, de son évolution au fil des mois et des saisons. Influencées par la lune et le cycle solaire (même quand ces objets sont cachés). Les mesures permettront de mettre en place des actions de sauvegardes initiées avec le programme villes et villages étoilés afin de valoriser notre ciel et de transformer ce patrimoine nocturne en capital écotouriste.

Il permet à chaque hébergeur de connaitre de combien son ciel est noir, information si prisée des astronomes amateurs qui traverse notre région et qui s'installe parfois par chez nous (Association Copernic, Gite de l'Aigliere, Etoile Sainte Cyrice, Observatoire de Verclause, Observatoire de Moydans etc ....)

Ce programme permettra de qualifier aussi le sud du département des Hautes Alpes afin de promouvoir une richesse encore inexploité mais synonyme de développement et d'attractivité (le Chili en a fait son cheval de bataille par exemple)

 

Les prochains volets du programme sont de nature plus automatisée dans la démarche :

- etape 2 : réseau de sentinelles du patrimoine nocturne (recueil de données automatiques)

- étape 3 : véhicule électrique sentinelle mobile circulant à travers les territoires

 

Pour commencer à participer au programme :

- prener en main votre SQM

- balader vous où vous voulez pendant la nuit, même avant le lever du soleil

- tendez à bout de bras en direction du Zénith le capteur

- appuyez sur start, attendez l'arrêt des cliquetis

- regarder la valeur ( exemple 20.78 ) exprimée en arcseconde au carré

- notez cette donnée, ainsi que l'heure, la date et la position de votre mesure

- refaite des mesures pour confirmer les valeurs

- notez les résultats sur le lien suivant : Observatoire du Patrimoine Nocturne

- consulter et comparer vos résultats sur le lien suivant : à venir

 

En général les plus fortes valeurs seront de 22.00, les plus faibles de 16.00, mais tout dépendra de la présence de la lune, de l'heure de la prise de mesures, de la saison, de la hauteur de l'écliptique, du cycle solaire, de la transparence, de la trubulence, de l'humidité ... et de la fameuse pollution lumineuse.

Sachez que le noir extrème n'éxiste pas dans le ciel nocturne (il y a toujours au moins la pollution de la voie lactée, mais à ce niveau de pollution tous les astronomes signent des deux mains) le noir absolu se rencontre au fond d'une mine ou des valeurs dépassant 23 sont atteintes.

Lorsque le nombre de valeurs seront trés conséquentes (dépendant du travail de chacun) on pourra déterminer précisement la qualité du ciel après extraction des critères expliqués plus haut. Nous pourrons aussi faire une carte topographique des meilleurs endroits du térritoire.

 

Bonne chasse aux étoiles !

 

 

Partager cet article

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 09:09

Dans le cadre du concours national Villes et Villages Etoilés, 4 communes des Hautes Alpes et une commune de la Drôme ont obtenu des Etoiles pour leur politique environnementale vis à vis de la Nuit.

Il s'agit des communes suivantes : Saint Julien en Beauchêne, Barret sur Méouge, Saint Léger les Mélèzes, Moydans et Eygalayes

VVE.jpg VVE2011.JPG

Retrouvez les explications lors d'une Interview sur la radio Alpes 1 le mercredi 15 février 2012.

ainsi que le communiqué de presse de

l'Association Nationale de Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturne :

Communique de presse Resultats VVE 2011 Communique de presse Resultats VVE 2011

 

Villes et Villages Etoilés

 

invite8h30-2012-02-15anpcenPodcast Alpes 1

 

Partager cet article

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 19:12

Comme pour l'année dernière, le temps des bilans météo a sonné :

Stat2011-copie-1.jpg

Chaque trait vert correspond à une nuit d'observation possible.

Nous en dénombrons 227 (complets pour une nuit entière).

 

Les informations sont enregistrées avec un instrument dédié au suivi du patrimoine nocturne :

le sentinel développé par Cyril Cavadore et distribué par Shelyak Instruments.

 

Sur l'année 2011, le site de l'Observatoire a connu des conditions plus favorables qu'en 2010 :

 

Nous avons eu à peu près le même nombre de blocs de plus de 2 heures de ciel dégagé la nuit

(1257 contre 1266) mais de durée plus importante.

 

Le temps disponible de nuit a été de 76% (277 nuits) contre 69 % (252 nuits) en 2010.

Parmi ces nuits, 227 nuits ont été totalement dégagées du crépuscule à l'aube.

 

Notez également la hausse des température (+ 1,75 degrés globalement ),

et de +2 degrés la nuit, démontrant la tendance haussière du changement climatique

et notamment la nuit. Moins de pluie et d'humidité qu'en 2010.

 

Pour comparer avec les données 2010

 

Stat2011-V2.jpg

Stat2011V3.jpg

 

Enfin les données de l'Observatoire ont réussi à démontrer les impacts de foudre du dimanche 07 août au matin grâce au capteur de ciel noir : la ligne bleu étant la lumière rayonnée en période de pleine Lune.

Ce soir là, la lune au premier quartier s'est couchée avant 0h30.

Les impacts de foudre ont commencé à 1H30 pour se terminer à 3h15.

Trois impacts ont été 30 fois plus lumineux que la pleine Lune (2h22, 2h28 et 2h50).

Rendant possible le suivi des orages et de la foudre sur le Secteur Moydans / Hautes Alpes

foudre-2011.jpg

Partager cet article

18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 14:23

Afin de fêter la nouvelle année 2012 qui s'annonce l'Observatoire vous invite à découvrir son nouveau logo

Il symbolise l'intégration dans le territoire des Baronnies Provençales et la protection de l'environnement nocturne au sein du prochain Parc Régional Naturel.

Plus que jamais l'Observatoire s'engagera pour la préservation de la nuit comme vecteur de développement local.

Courant 2012 d'autres projets innovants mettront en avant les plus belles des baronnuits provençales.

 

logo OBP

Partager cet article