Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 23:25
Occultation par Pluton d'une étoile

 

Comme prévue l'occultation d'une étoile de magnitude 14,1 par Pluton se déroulait de 20:52:34 à 20:54:19 temps Universel au dessus de l'OBP soit 1 minute 45 s de transit. L'ensemble Pluton + Etoile de magnitude 13,6 au total chutait de près de 1 magnitude au moment de l'éclipse. La forme de la courbe au moment de l'occultation renseigne sur l'existence d'une atmosphère autour de Pluton. En revanche par de flash central détecté puisque l'Observatoire n'était pas sur la bande de centralité.

Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 13:56
Passage de Pluton le 19 juillet 2016

Passage de Pluton le 19 juillet 2016

 

Dernière minute : demain soir à l'OBP soirée occultation d'une étoile par la planète naine Pluton en direct de la salle de contrôle: les participants vivront en direct le passage de Pluton devant l'étoile qui s'éteindra, la courbe de lumière permettra de caractériser l'atmosphère de la planète naine (Observation réalisée en collaboration avec l'Observatoire de Paris).

Pour les intéréssés venir à l'Observatoire avant 21h00.

Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 19:31

Dans la nuit du 24 juin dernier un étonnant phénomène à été observé depuis la salle de contrôle à l'Observatoire des Baronnies Provençales. L'éclipse de l'astéroïde 2121 Sevastopol par son satellite. La période orbitale du deuxième corps est de 37 heures mais le phénomène a été vu dés la première heure des mesures photométriques. L'astéroïde principal mesure 8,5 km et le second 3,54 km soit en effet environ 40% du diamètre du premier. Sur la courbe de lumière mesurant les différences de luminosité du système on détecte facilement une perte brutale de magnitude de 0,15 en 10 minutes.

 

Validant ainsi le telegramme adressé au CBAT le 26 aout 2010 :

(2121) SEVASTOPOL
     D. Higgins, Canberra, Australia; P. Pravec and P. Kusnirak, Ondrejov
Observatory; J. Pollock, Appalachian State University; J. Oey, Leura, N.S.W.,
Australia; M. Husarik and G. Cervak, Skalnate Pleso Observatory; and D. E.
Reichart, K. M. Ivarsen, J. B. Haislip, and A. LaCluyze, Physics and Astronomy
Department, University of North Carolina, Chapel Hill, report that photometric
observations obtained during July 23-Aug. 24 reveal that minor planet (2121)
is a binary system with an orbital period of 37.1 hr.  The primary shows a
period of 2.90640 +/- 0.00002 hr, and it has a lightcurve amplitude of 0.20
mag.  Mutual eclipse/occultation events that are 0.2-mag deep indicate a
secondary-to-primary mean-diameter ratio of 0.41 +/- 0.02.  The secondary
rotates synchronously with the orbital motion and shows an amplitude of 0.06
mag in the combined lightcurve of the system.  Due to the high solar phase,
the observed eclipse/occultation events also describe the satellite-shadow
transit and satellite's passage through the parent body's shadow.

 

Eclipse d'astéroïde
Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 19:09
Une immersion en orbite
Une immersion en orbite

 

Toute la fine équipe de la dernière formation Immersion à l'Observatoire des Baronnies Provençales posant en salle de contrôle après le dépouillement de la rotation de l'astéroïde (15) Eunomia durant la nuit du 10 octobre 2015. Eunomia tourne en un peu plus de 6 heures comme le montre la courbe de lumière obtenue en photométrie différentielle (Hyperion T820 + ccd FLI PL230 + acquisition Maxim DL + Traitement Muniwin). Observateurs : Elisabeth, Didier, Jean Claude et Gabriel ( de droite à gauche).

 

Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article
15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 14:42
Pluton a enfin un visage

Après un voyage de 6.4 milliards de km et le survol de la sonde New Horizons au dessus de Pluton, la planète naine a enfin un visage après sa découverte en 1930. Et elle a aussi a sa surface des zones trés différenciées (roche et glace de méthane) en terme de reflexion de la lumière du soleil (albédo). On y voit presque un coeur clair sur fond sombre. Cette caractéristique permet de connaitre sa période de rotation de l'ordre de 6.4 jours qui a été mis en évidence durant le dernier stage AMC à l'Observatoire des Baronnies Provençales grace à la méthode photométrique différentielle.

Photo : NASA New Horizons - 14 juillet 2015

Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 19:15
Signature d'un Os Cosmique

L'un de mes astéroïdes préférés depuis plus de 10 ans est sans discussion Kleopatra en forme d'os qu'aimerait ronger tout bon chien. Sauf que dans notre cas il mesure 217 x 94 x 81 km et sa distance à la Terre, ce soir là, de 370 millions de kilomètres. Il orbite autour du Soleil en 1704 jours a une vitesse orbitale de 18 km par seconde.

Comme beaucoup de petit corps du système solaire, Kleopatra tourne sur lui même. Laissant réflechir la lumière du Soleil de différentes manières en fonction de l'orientation. En un peu plus de 5 heures de rotation, l'intérêt des mesures prises à l'Observatoire des Baronnies Provençales ce lundi soir de 21h00 à 02h00 du matin a été de mettre en évidence la forme très allongé de cet astéroïde. En effet entre le pic minimum de faible intensité lumineuse et le pic le plus haut on note une différence de 1 magnitude. Soit 2,5 fois plus de lumière c'est à dire le rapport entre la longueur maxi et la moyenne des largeurs.

Découvert en 1880, on connait sa forme étonnante depuis beaucoup moins longtemps. Depuis la terre a travers un télescope d'amateur il n'y a aucune chance de voir cet os. Seule l'optique adaptative le permet (sur trés grand télescope professionnel) ou l'acquisition radar. Malgré tout d'autres possibilités existent pour les astronomes grâce aux méthodes astronomiques indirectes (occultation d'étoile ou photométrie différentielle comme expliqué dans cet article).

Autre information importante on lui connait deux lunes, autres petits astéroides découverts en 2011, et que Kleopatra aurait capturé pendant son périple autour de notre étoile.

 

Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 18:45

Avant une session de recherche et en attendant le transit de WASP 104 b, rien de mieux qu'une dernière image de la comète C/2014 Q2 Lovejoy qui s'éloigne maintenant de nous.

Les différentes images montrent la comète sous différents aspects, en noir et blanc sous un filtre rouge, sous un filtre luminance et proche infra rouge, en couleur et enfin en fausse couleur montrant le déplacement du noyau. 

Télescope Hypérion + CCD FLI : binning 1x1 60 secondes de pause dans chaque filtre.

 

 

Comète Lovejoy en fausse couleur
Comète Lovejoy en fausse couleurComète Lovejoy en fausse couleur

Comète Lovejoy en fausse couleur

Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 17:31

Lecacheux OBP

En cette veille de fin d'année, l'Astéroïde 54598 BIENOR Centaure de son état s'invite au spectacle. Il va occulter une étoile de magnitude 12.40 en première partie de nuit le mardi 30 décembre vers 22h17 UTC.

Cet Objet de 133 km pourrait peut-être avoir un système d'anneaux orbitant à 400 km.

Bienor.jpg

L'intéret de cette occultation est : qu'elle pourrait permettre la détection de ces anneaux autour de cet astéroïde situé au delà de Jupiter comme cela a été le cas pour 10199 Chariklo (400 km de diamètre) en juin 2013 par un groupe d'astronomes internationaux parmi lesquels des équipes françaises de l'Observatoire de Paris (LESIA, IMCCE).

Chariklo.jpg

Les deux anneaux : 2013C2R et 2013C1R autour de Chariklo le 03 juin 2013 (détection télescope Danois situé sur le site de la Silla - Chili)

Devant cette possibilité de découverte, Jean Lecacheux du LESIA (Laboratoire d'Etudes Spatiales et d'Instrumentation en Astrophysique)  nous a proposé de faire partie de cette mission de recherche en venant sur place à l'Observatoire des Baronnies Provençales.

A l'heure de ce post, nous ne savons pas encore si sa venue est confirmée car le passage de BIENOR semble se décaler vers l'Afrique, rendant l'observation de l'occulation impossible par le transneptunien et plutôt improbable par d'éventuels anneaux.

De toute les manières, nous tenterons une prise de mesure avec la plus grande fréquence possible pour détecter la baisse de luminosité de l'étoile à l'aide du télescope Hyperion de 82 cm, camera ccd (FLI proline ou Lodestar) et réduction des mesures à l'aide du logiciel Muniwin qui nous sert actuellement aux transits d'éxoplanètes.

A suivre ...

Résultat des opérations avec Jean Lecacheux et Yannick Le Garrec dans la nuit du 30 décembre 

Lecacheux OBP

Les préparatifs de Jean Lecacheux du LESIA  avec la EM-CCD Merlin de chez Raptor, tests des acquisitions ainsi que synchronisation GPS avec le PC (module Garmin).

Champ-Bienor.JPG

L'acquisition : champ montrant une étoile faible de magnitude 12.40 qui fait l'objet de toutes nos attentions et l'étoile plus lumineuse de comparaison pour la photométrie différentielle lors de l'analyse finale qui interviendra dans quelques jours. (images à 125 millisecondes)

Les résultats : toutes les stations impliquées pour cette observation n'ont pas relevé l'occultation par Bienor (ce qui semble normal compte tenu du passage du Centaure sur la Sardaigne), en revanche on ne peut pas encore conclure sur l'éventualité de l'existence d'un anneau faible dans les parrages de l'astéroïde.

Nous n'avons malheureusement pas pu faire un test de dépouillage rapide des mesures avec Muniwin car l'entête FITS de la raptor enregistre un format de date et d'heure quelque peu fantaisiste.

Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 20:52

CometC2014E2Jacques.jpg

Durant la dernière session Nuit Etoilée du 30 aout 2014 à 22h30 UTC, les participants ont pu observer la comète du moment passer au zénith au dessus de la coupole. Du doux nom de code C/2014 E2 elle a été découverte le 13 mars par un astronome Brésilien, elle est imagée ici par le télescope automatique de l'abri à toit roulant CDK - 430 mm à l'Observatoire des Baronnies Provençales à la même heure. Pose de 60 secondes en luminance sur la CCD STL11K. (magnitude 11) dans la constellation de Céphée en s'éloignant de nous rapidement.

Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 20:55

OHP-Meteor.JPG

Poursuivant nos recherches sur l'arrivée de la météorite du 30 juin, Luc Arnold astronome à l'OHP nous a trés gentiment envoyé l'image archivée de l'évènement dans le ciel au dessus de l'Observatoire de Haute Provence.

Cette image est trés importante car elle nous permet de revoir complétement la triangulation avec les trois clichés au total avec ceux de l'Observatoire ROSA à Verclause dans la Drôme et de l'Observatoire des Baronnies Provençales dans les Hautes Alpes.

Voici les positions regroupées sur un même cliché des 3 entrées dans l'atmosphère

OHP-Meteor-T2.JPG

Avec les différentes coordonnées GPS et la triangulation nous arrivons au résultat suivant : Arrivée au Zénith dans le ciel de Cavaillon et sortie au Zénith au dessus de Saint Paul Trois Chateaux.

OHP-Meteor-T4.JPG

Soit sur la carte la triangulation approximative suivante

Triangulation.jpg

 

Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article