Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 15:07

C'est bientôt la rentrée, et aussi la mise en route de la fonctionnalité mission de l'Observatoire des Baronnies Provençales. Afin de pouvoir accueillir un groupe d'astronomes, il faut impérativement la nomination d'un responsable de mission habilité aux opérations de la coupole et du télescope Hypérion. Cette habilitation s'acquiert en passant un agrément au terme d'une formation de 4 jours / 3 nuits sur place à l'observatoire.

Cet agrèment est appelé : TIO (Telescope Instrument Operator) et est validé à la première mission par le responsable du site ou le technicien de coupole en fonction au moment de la mission. Seuls les Responsables de mission agréés TIO pourront prendre en charge toutes les fonctions de gestion de la salle de contrôle et de la coupole sous leur entière responsabilité.

Une extension à l'agrément TIO sera proposée prochainement concernant la gestion d'un parc de télescopes robotisés (Agrément WBO - Web Based Observatory Operator) 

Pour les missions déjà en cours, les participants pourront acquérir cet agrément durant la mission lors de deux jours de formation sur place et une nuit ou deux de validation.

Pour ces formations vous serez pris en charge par un technicien de coupole et/ou responsable du site de l'OBP

 

En qualification pour les amateurs en mission (agrement pour l'utilisation indépendante du télescope - 2 jours / 1 nuit) incluant hébergement, 2 repas du midi, 1 repas du soir, 1 petit dejeuner, arrivée 11h et départ 15h le lendemain) 

à partir 360 € TTC / personne ( minimum 4 participants)


- En formation TIO / WBO (Telescope Instrument Operator / Web Based Observatory) souhaitant devenir Opérateur sur grand télescope et opérateur WBO. (4 jours / 3 nuits, incluant repas, petits déjeuners et hébergement)

à partir de 720 € TTC / personne ( minimum 4 participants)

Agrement-TIO-3.JPG

Partager cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 20:04

Le Planning des missions s'ouvrira à partir de la nouvelle lune d'octobre soit à partir du dimanche 14 octobre (fin des Rencontres Astronomiques du Haut Buëch qui se dérouleront sur l'aéroport du Chevalet du 11 au 14/10).

DSCN7631.JPG

La tour Saturne surmontée de la coupole au moment du crépuscule face à la constellation du Scorpion et notamment Antares (pose de 50 secondes 100 ISO - APN Coolpix 995)

Partager cet article
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 13:53

BubbleN-BOneHour.JPG

Hier soir après le dernier modèle de pointage sur 30 étoiles (erreur RMS de 7 arcsecondes) un test de suivi de plusieurs poses de 600 secondes (10 minutes) sans autoguidage a permis de confirmer les premiers tests du jeudi 19 juillet sur la qualité de la monture altazimutale du grand télescope de mission.

Encore une fois c'est dans la raie spectrale de l'Azote que la nébuleuse de la Bulle a donné son maximum. Ici cumul de 6 poses de 600 secondes soit 1 heure en binning 2x2 (pixel de 30 microns donnant 0.94 arcsecondes) fwhm mini de 2.4 arcsec. (focale de 6564 mm - rapport fd/8)

Compositage Ha + NII + OIII total de 30 minutes / 2 x 300 secondes dans chaque filtre (Hypérion 820 mm - focale de 6564 mm, Proline E2V PL230 binning 3x3, sans flat)

 

BubbleHubble30minV2.JPG

BubbleInverseH1.JPG

Partager cet article
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 13:17

Première grande séance d'imagerie au foyer d'Hypérion hier de 22h00 à 05h30 du matin. Une nuit blanche qui s'est transformée peu à peu en nuit azotée tant le filtre NII (ou N+ pour l'Azote Ionisé) s'est révelé sur les nébuleuses Ngc7635 (Bubble Nebula) et M27 (Dumbell Nebula).

M27HubbleV3

M27 Hubble Palette - pose de 45 min (NII + OIII + SII) : 3 x 5 minutes de pose dans chaque filtre, Hypérion télescope 820 mm / focale 6564 mm / fd 8 / CCD Proline E2V PL230 2Kx2K binning 3

Les poses cumulées dans chaque filtre sont les suivantes

Halpha (3 nanomètres) de 15 minutes                                         et Oxygène III (3nm) de 15 minutes

M27Ha.JPG M27OIII.JPG

Azote Ionisé (3nm) de 15 minutes                                                       et Soufre II (3nm) de 15 minutes

M27NII.JPG M27SII.JPG

Les filtres Ha et NII trés étroits ont permis de séparer les deux raies trés proches dans le spectre lumineux.

D'autres palettes sont possibles en mélangeant les filtres différemment sur les couleurs Rouge / Vert / Bleu

M27HubbleV2.JPG M27Hubble.JPG

 

Partager cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 21:28

Après une période intense de collimation (beaucoup de sueur sous la coupole pendant quelques jours), nous avons réalisé hier soir quelques images astrométriques nous permettant de calculer la longueur focale de l'instrument ainsi que de valider le diamètre du miroir. Les résultats ont été établis avec une caméra FLI PL230 prêté par la société Astelco (2048 x 2048 pixels de 15 microns). La focale résultante est de 6.564 mm pour un diamètre de miroir primaire de 820 mm et un rapport focal conforme aux spécifications de 8,005.  (6564 / 8,005 = 820 mm).

 

DSCN7552.JPG

Sébastien Moindrot à l'inspection du Miroir de 820 mm du télescope Hypérion.

M27 en 10 secondes binning 2x2 au foyer du télescope à 22h10 TL ayant permis le calcul astrométrique de la focale. Conditions météo plutôt médiocres ce dimanche 12 aout 2012 (nuages élevés)

820mm.jpg

Partager cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 08:13

Ce jeudi soir 02 août, une rencontre était organisée entre Peter Aniol (Astelco), Dany Cardoen et Sébastien Moindrot (Puimichel) et moi-même pour une séance alignement des optiques.

DSCN7429.JPG 

Après un certain nombre d'itérations sur les miroirs M1, M2 et M3 nous avons pu constater en observation visuelle et sur les photos prises à la CCD une amélioration sensible au niveau de la finesse des étoiles. Evidemment, le modèle de pointage est parti en sucette mais un test rapide de 1 minute au moment de la pleine lune sur M57 nous a permis de nous faire une petite idée. (confirmé d'ailleurs par une soirée grand public le lendemain)

D'ici la fin de la semaine, on devrait refaire un modèle de 25 étoiles comme la dernière fois et faire un test poussé sur M27 et la comparer à la première image de M27 où l'on remarquait les étoiles allongées avant la collimation.

Jeudi prochain, nouvelle séance de collimation avec nos experts à l'Observatoire, au programme cette fois-ci collimation préalable entre M1 et M2 en sortant M3 du primaire. Remise du M3 et finition de la collimation uniquement sur M3.

 

Partager cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 08:43

Nous devions réaliser un bon premier modèle de pointage. Cela tombait bien car après plusieurs collimations cela devenait nécessaire. 25 étoiles ont été choisies sur tout le ciel.

Mpoint.PNG QMpoint.PNG

La procédure a été la suivante : avec une caméra ST10 (champ de 6 arcmin x 9 arcmin), pointage des étoiles sur Stellarium, envoi des coordonnées sur l'interface AstelOS, lancement du télescope sur la cible.

Et quand on dit lancement le terme n'est pas galvaudé voici une petite vidéo sur le sujet :

(Vidéo réalisée par Jean François Verrier, Dobson Obsession 25 hébergé à l'OBP)

 

Ensuite recentrage de l'étoile sur le fenêtre MaximDL à l'aide de la raquette logicielle depuis la salle de contrôle et enregistrement sur la liste du modèle.

Pointage.PNG

Suivi de la qualité du modèle à un premier pallier de 7 étoiles (15 arcsec), puis après 16 étoiles le modèle de calcul avancé peut être engagé, les erreurs de pointage sur l'ensemble du ciel sont plutôt alléchantes comme le montre les valeurs sur les dernières étoiles.

Erreur de pointage (Main error)

MainError

Une fois ce modèle de pointage enregistré. Lancement de la procédure de test. Choix de M16 et les pilliers de la création et notamment l'étoile HIP 89743. Poses de 1 minute, 2 minutes, 5 minutes, 10 minutes et enfin 15 minutes. Et bien l'étoile n'a pas beaucoup bougé entre la première pose et la dernière. Pas d'effet de rotation de champ non plus.

Le résultat est conforme aux données constructeur qui indique une erreur de suivi de moins de une arcseconde en 30 minutes de pose avec modèle de pointage. Dans notre test nous trouvons 2 arcsecs sous une heure de pose.

Suivi.jpg

Partager cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 22:35

Ce soir on s'est lancé dans une approche de la collimation de la bête vers 21h30. On a commencé par le miroir M1 principal, mais sans grand résultat (en vérifiant à l'oculaire). Ensuite on est passé sur le M2 (miroir secondaire), on a visé Altair un peu basse sur l'horizon. Ce choix n'est pas trés orthodoxe mais je ne voulais surtout pas laisser tomber la clé sur le primaire :-)

collimation.JPG

Pour une première approche, le résultat est plutôt encourageant sur les clichés CCD, les étoiles sont plus rondes. Evidemment la contrepartie est que le modèle de pointage est à mettre à la poubelle. Pas grave on n'avait qu'une vingtaine d'étoiles dans l'escarcelle !. Et bien sûr on a pu constaté que les poses de 3 minutes à 6 mètres 40 de focale engendre maitenant un bougé significatif. 

Relache du coté des tests Lightbuckets, car un petit couple d'amoureux était en visite (hébergement) à l'observatoire alors Saturne était au programme ainsi que M11, M57 et M27, Albiréo et Epsilon Lyrae sur Hypérion.

Partager cet article
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 22:48

Ah ! Enfin le mauvais temps est annoncé pour demain. A force de rester éveillé jusqu'à 3 heures de matin depuis 10 jours, je commence à ne plus avoir les yeux en face des trous. La vie de famille devient compliquée et les stress tests ne semblent pas avoir été que pour le télescope Hypérion.

Vue de la passerelle de la coupole (utilisée pour une première maintenance sur deux rivets)

DSCN7186.JPG

Puis une vue du télescope depuis la passerelle

DSCN7169

Le bilan de ces 10 jours en immersion totale à l'Observatoire est réellement impressionant en émotions. Tant au niveau des différentes techniques déployées que des relations entre tous les membres de l'équipe OBP et des différents artisans encore présents pour les dernières finitions (notamment électriques et bardage de la tour Saturne).

Toutes les configurations de pointage du télescope ont été testées avec succès : The Sky 6, Prism, Sterllarium, AstelOS en mode local ou remote. Le driver ascom étant de bonne facture.

Même si le temps ne permet pas d'ouvrir le cimier, je crois bien que je viendrais encore faire un tour sous la coupole. Les bruits et la vision du télescope ainsi que la chaleur de la salle de contrôle ont un effet addictif. L'immersion se caractérise dès que vous passez la trappe et vous fait tenir jusqu'au bout de la nuit plus que de raison.

Partager cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 20:42

Nous rentrons maintenant dans la phase automatismes et Hypérion. Le télescope étant aussi à vocation d'accès par Internet, nous avons toute une batterie de tests à faire passer par le système pour le rendre accessible au plus grand nombre. Parmi ces tests, nous avons souhaité vous faire partager quelques points sur lesquels nous portons une attention toute particulière.

testing-Hyperion.JPG

Avant de passer à ces tests d'automatismes nous avons bien évidement validé les points suivants :

- pointage des objets, suivi des objets, élaboration des modèles de pointage, asservissement de la coupole, connexion par driver ascom aux différents logiciels du marché (Stellarium, The Sky, Prism, Maxim DL...)

- focalisation automatique, parking et homing du télescope, slaving de la coupole, asservissement de la météo, bascule en mode dégradé pour le technicien de coupole, monitoring des différents éléments dans la salle de contrôle

Les objectifs de la soirée Stress Tests sont les suivants :

- test du guidage en mode longue pose pour une focale de 6400 mm, connexion sous ACP (permettant ensuite l'intégration finale sur Internet via l'interface Lightbuckets), validation des différents drivers ascom (Dome et télescope) pour tous les points sensibles connus dans l'utilisation de Lightbuckets.

- ces différents points serviront de base à l' "Acceptance On site" attendue par Astelco pour validation fonctionnelle des éléments contractuels.

 

Partager cet article