Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 16:29
NGC 7635

Un grand merci à Vincent Lecocq qui nous fait partager sa bulle (objet du ciel profond catalogue NGC 7635 dans la constellation de Cassiopée) et son environnement proche. Photo réalisée à l'Observatoire des Baronnies Provençales pendant son séjour astronomique en famille cet été.

Prise de vue totale 13 heures, 15*20 minutes de pose au filtre Hydrogène Alpha, 12*20 minutes aux filtres Soufre II et Oxygène III. Lunette FSQ 106 et camera QSI 583.

Je vous laisse découvrir d'autres images réalisées par Vincent sur son site web

Partager cet article

1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 18:17

NGC-1501--T635--BL-2014-11-20.jpg

Un des derniers dessins de Bertrand Laville durant son dernier séjour à l'Observatoire des Baronnies Provençales. La Nébuleuse planétaire NGC 1591 dans la constellation de la Girafe lors d'une soirée au seeing excellent : 

"Vraiment exceptionnel car l’image était quasiment aussi piquée à 900x qu’à 500x ou même 400x. J’en ai profité pour analyser les détails de NGC 1501, une des plus belles NP de la Girafe, et voici ce que ça a donné" BL.

Comparatif Photo versus dessin :

NGC-1501-T800-Astroptik.jpg NGC-1501--T635--BL-.jpg

 

Partager cet article

21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 19:21

Dimanche soir une observation quelque peu singulière est venue agrémentée la soirée coupole. Avec Bertrand Laville et notre invité Maik nous avons tenté la Croix d'Einstein, un quasar situé à 8 milliards d'années lumière. Mais le plus formidable c'est que ce quasar lointain est déformé par une Galaxie au premier plan (PGC 69547) située à 1 milliard d'années lumière.

Le résultat de cette déformation est un mirage gravitationnel en forme de quatres images du même quasar en plus de centre de la galaxie. Bertrand ne l'a pas vu dans son Obsession 25 à x890, mais nous avons réussi au T820 à x1380 (Oculaire Ethos de 4,7mm). Le seeing était bon et proche de 1 arcseconde.

Bien sûr, ce n’était pas évident, mais le composant le moins faible était vu dès les premières secondes; le deuxième nécessitait plus d’attention, le troisième était difficile, et le dernier juste soupçonné.

Il faut dire que ça s’étage de 16.5v à 18.5v en terme de magnitudes visuelles !

Bravo Bertrand pour ce coup de maître.

Durant cette même session, beaucoup de nébuleuses planétaires ont été observées au même grossissement et notamment la boule de neige bleue (NGC 7662) et la nébuleuse clignotante (NGC6826), spectacle garanti. Cela donne presque envie de passer à l'Ethos 3,7 mm pour un grossissement de 1800 x

einstein-cross.jpg

Image du haut : image de la galaxie connue sous le nom de UZC J224030.2 032131 prise par le télescope Hubble (NASA / ESA). Le noyau de la galaxie est l'objet faible et diffus situé au centre de la structure en forme de croix. La puissante gravité de la galaxie agit comme une lentille qui courbe et amplifie la lumière du quasar derrière elle, produisant une quadruple image de l'objet lointain. Le quasar est situé dans la direction de la constellation de Pégase, il est vu comme il était il y a environ 8 milliards d'années. La galaxie est à environ 1 milliard d'années. L'alignement entre les deux objets est remarquable (0,05 secondes d'arc), ce qui explique en partie la raison pour laquelle une telle structure visuelle peut être observée. Cette image est probablement l'image la plus nette jamais faite de la Croix d'Einstein, elle a été produite par Hubble.

PGC-69457--T635---T800--BL-2014-10-19.jpg

Dessin en haut de Bertrand Laville sur Hypérion T820 à x1380

Croquis en bas de Bertrand Laville : repérage des objets et observabilité dans chaque instrument.

Einstein-Cross-T800---T635--BL-2014-10-19.jpg

Partager cet article

1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 19:38

Un grand merci à Yann, Jean François et Bertrand les gentils animateurs de la soirée Nuit des Etoiles de ce mercredi à l'Observatoire des Baronnies Provençales. Trois Dobsons 635 mm - obsession 25 pouces - étaient donc de sortie pour l'occasion et vous allez voir les occasions il y en a eu beaucoup entre cette soirée et le week end dernier. Suite aux articles suivants. Notamment dans l'émission C dans L'Air.

Dobson 0

Dobson 1

Dobson 2

Dobson-4.jpg

Partager cet article

9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 20:00

M 17 T635 BL 2014 06 27

Bertrand Laville nous livre ici un fabuleux dessin réalisé lors de la dernière nouvelle Lune de juin durant son séjour à l'Observatoire des Baronnies Provençales. Deux grossissements ont permis les différentes observations (x125 et x520), filtres UHC et OIII en 5 et 12 nanomètres. On reste littérallement scotché à l'oculaire quand on observe cette nébuleuse estivale dans les meilleures conditions (grand télescope et ciel noir).

M 17 étant certainement la nébuleuse la plus structurée du ciel boréal, il a nécessité plus de 10 heures à l’oculaire, 4 nuits réparties sur 3 NL entre Mai 2013, Mai et Juin 2014. Le SQML est resté aux environs de 21.55 – 21.65.
Vous observerez un léger rouge sur les régions externes. Les régions “externes-externes” ont été observées à l’UHC, les régions intermédiaires à l’OIII-12nm (Lumicon ancien), et les régions centrales avec le filtre Astrodon OIII-5nm.
Les grossissements employés vont de x125/UHC (Edmond Scientific 25ES 100°)  pour les régions externes à 520x sans filtre (Televue Ethos 6mm) pour les étoiles.
BL

 

Partager cet article

11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 00:00

Pour se faire plaisir et jouer à Stellarium en ligne et pour ceux qui ne connaissent pas encore Solar System Scope, c'est le moment d'essayer. En mode système solaire ou en mode découverte du ciel du soir. Une application bien efficace.

SSS.jpg

 

Partager cet article

21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 21:26

Dentelles.JPG

Comment ne pas tomber à la renverse quand on reçoit ce genre de dessin des Dentelles du Cygne, NGC 6960 partie nord. Réalisation Bertrand Laville à l'Observatoire durant son séjour de la nouvelle lune de septembre avec des conditions formidables sur 3 à 4 nuits. On se réjouit d'avance de pourvoir suivre prochainement une formation à ce sujet sur quelques nuits en présence du maître en la matière et pouvoir prolonger le rêve après l'oculaire.

Partager cet article

10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 15:47

Bertrand Laville nous livre ici encore un dessin dont il a seul le secret : NGC246 dit le Crâne ! Nébuleuse planétaire située à 1.600 années lumière de notre bonne vieille Terre. Elle se trouve dans la constellation de la Baleine, au centre évidemment une naine blanche, et la diffusion du gaz atteint 2,5 années lumière. A titre de comparaison Bertrand nous propose un dessin qu'il a réalisé de la même nébuleuse en Namibie en 2006. 

NGC-246--T635--BL-2013-09-04---05.JPG NGC-246--T500--BL--2006-09--Namibie.JPG

NGC246 à 30° de hauteur dans les Baronnies et la même nébuleuse en Namibie à 80° de hauteur.Comme quoi notre ciel à l'Observatoire des Baronnies Provençales est tout a fait comparable à celui de Namibie.

Notez aussi la double centrale. Enfin pour se faire plaisir une photo prise par le Gemini Sud au Chili (8 mètres de diamètre tout de même).

ngc246_gemini_f.jpg

 

Partager cet article

24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 21:13

Venus--T800--BL-2013-08-21-label.jpg

Bertrand Laville nous offre ici une belle Vénus à un grossissement peu courant (x 1380) observée au T820 de l'Observatoire des Baronnies Provençales. Le dessin est réalisé ce mercredi 21 aout à 18h20 temps local, seeing de 1.2 arcsec, oculaire Ethos 4.7 mm. Cette observation précédait une soirée coupole exceptionnelle pour les heureux présents à partir de 21h30.

Image suivante : le dessin plus contrasté de Vénus

Venus--T800--BL-2013-08-21-contraste---.jpg

Distance de Vénus : 175 millions de km

Et un petit comparatif : image prise par la sonde Venus Express à 35.000 km (hémisphère sud et pôle sud)

falsecolor-480x580-copie-1.jpg

Le dessous des cartes : comment à partir de ce croquis originel de Bertrand le dessin a pris forme

croqVenus.jpg

 

Partager cet article

15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 06:44

Durant ces belles nuits d'août, il y en a qui avec une faible turbulence permette d'accrocher des grossissements extrêmes. Bertrand Laville nous livre là ces derniers dessins réalisés depuis l'Observatoire des Baronnies Provençales. La très connue Nébuleuse de la Lyre M57 au T635 Obsession et la méconnue nébuleuse de l'Emeraude NGC 6572 au firmament du ciel d'été.

M-57--T635--BL-2013-08-05.jpg

NGC-6572--T635--BL-2013-08-13-large.jpg NGC-6572--T635--BL-2013-08-13-close.jpg

Pour M 57 

Date of observation:

05 août 2013 21:55 UT

Length of observation:

120 min

Object position:

Alt: 77.9°, Az: 201.9°

 

 

Weather conditions:

16h J+++ V~0 t32° hu35% T2 23h50 N++ V~0 t18.6° hu72% QZ21.31W!!! L60N21.61

Observation conditions:

QZ21.31MWCyg LZ21.61 W1.6" vUMi6.4VI5 6.6? T2 P2 S4-5/890

Observing site:

Observatoire des Baronnies Provençales

 

 

Instrument:

TN 635 Dobson Obsession

Main eyepiece:

Televue Nagler 3.5mm Type 6

Barlow:

(None)

Magnification:

890x

Notes:

La transparence est bonne, sans plus, mais le seeing est très bon. J'en profite pour observer M 57 à fort G.

 

x102 Nagler 31mm/OIII-12

Le halo externe ressort bien. On individualise sur celui, et sans les connaitre, la zone interne, L2, et la zone externe, L1

 

x148 Ethos 21mm sans filtre

La périphérie de l'anneau est nettement rougeâtre; la couleur s'affaiblit très rapidement vers l'exterieur [Note 2013 08 13: en réalité, dès que la couleur est observée sur le début de la zone interne de l'anneau externe, la luminosité s'affaiblit très rapidement de L8-L9 à L2, et n'est plus suffisante pour percevoir la couleur]. La couleur est celle du Halpha, C7, avec S15-20%.

 

x148 Ethos 21mm/OIII-12nm

Les nébulosités de l'anneau, y/c le trou central, sont nettement verdâtres, mais la couleur n'est pas très saturée, S15% [Note 2013 08 12: a) pas de couleur perçue sur l'anneau externe; b) j'ai estimé in situ S30%, mais les zones concernées sont L6 à L9, donc très lumineuses, et l'oeil est beaucoup plus sensible à la couleur: à la réalisation du dessin, j'ai dû diminuer à S15% pour être fidèle à ma perception]

 

x890 Nagler 3.5mm sans filtre

Les étoiles périphériques sont presque piquées! Le seeing est resté compris entre 1.2" et 1.5" pendant toute la durée de l'observation.

E* est parfaitement et facilement dédoublé, et le léger déséquilibre est bien perçu; pas de couleur, évidemment par faiblesse. Mais surtout, la CS* est VI1-VI2, ponctuelle; c'est la première fois que je la perçois comme une étoile parfaite, ponctuelle, piquée, facile, qui apparait immédiatement dès que je la recherche, c'est à dire que je pose ma VI en conséquence.

J'ai cherché longuement la "deuxième CS* ", E3*, mais je ne l'ai perçu à aucun moment. Par contre, alors que je cherchais E3*, longuement et studieusement, j'ai eu un glimpse limite, furtif, et non sûr, en limite externe de l'anneau, sur sa médiatrice et côté SW. Or cet emplacement correspond exactement à la position d'une étoile, E4*, je connaissais l'existence, mais que je ne cherchais pas, que je n'avais pas repérée et mémorisée sur l'image de Gendler, et dont je ne connaissais donc pas la position exacte. Cette exactitude de position valide donc mon glimpse.

890x sans filtre est aussi meilleur que x519/OIII-12 pour l'étude des nébulosités. Les structures internes de l'anneau sont difficiles à faire ressortir, notamment au niveau des deux bananes L8. La difficulté est la même que pour Helix, par saturation.

E* A2 1200 10009220, m13.6V (faux), double m15.3 - 15.6, e ~ 4.5"

E1* U3 247-143405, m15.3R, A Henden m15.0v

E2* U3 247-143401, m15.6R, A Henden m15.0v

E3* U3 247-143409, m15.1R

E4* U3 247-143394, m15.9R 

NGC 6572
 

Date of observation:

12 août 2013 23:30 UT

Length of observation:

85 min

Object position:

Alt: 35.0°, Az: 241.3°

 

 

Weather conditions:

16h J+++ V~0 t31° hu35% T1! 00h30 N+++/- V0 t15.9° hu70% QZ21.35MW!! LZ21.45 W1.25

Observation conditions:

QZ21.35MW!! LZ21.45 W1.25" vUMi6.4VI4-5 6.6? T2 P2 S3/390 4-5/519

Observing site:

Observatoire des Baronnies Provençales

 

 

Instrument:

TN 635 Dobson Obsession

Main eyepiece:

Televue Ethos 6mm

Barlow:

(None)

Magnification:

519x

Notes:                                                                                                             

x102 Nagler 31mm sans filtre

C'est une observation sur laquelle je suis restée longtemps. La NP est très lumineuse; c'est une toute petite boule floue, ronde, très colorée. Mais ce vert n'est pas "vert vert", mais un vert qui tire sur le bleu, que j'estime C110 << 115, et un peu plus vert que celui de NGC 7009; il est donc nettement moins bleu que mon observation de 2009. Par contre la couleur est presque saturée, S60 ou 70.

 

x148 Ethos 21mm/OIII-12nm

Un halo externe, aux limites très floues, est bien visible. Il est réel, L1à2, mais la diffraction des zones centrales de la NP, très brillantes, le renforcent.

 

x390 Ethos 8mm sans filtre

Je positionne les étoiles proches: il me faut 45 minutes car la moitié d'entre elles sont limite.

 

x390 Ethos 8mm/OIII-5nm

Je trouve que le filtre Astrodon éteint trop les isophotes faibles, et que la NP est très difficile à décrire, car les isophotes L6&+ écrasent tout. En particulier je ne perçois pas d'anneau central (avec un affaiblissement central), mais uniquement un disque, dont les extensions N & S sont très difficiles.

 

x519 Ethos 6mm/OIII-12nm

 C'est le meilleur compromis, et mon croquis des isophotes a été fait à ce G. J'ai eu des difficultés à analyser la structure de la NP, et l'image de Capella Obs m'a bien aidé. Les difficultés viennent à la fois de la taille de la NP, qui est très petite, et aussi du seeing, qui est limite à 519x, car la NP est à h = 33°.

Partager cet article