Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 17:00

Sylviaprofil.jpg

Après dépouillement, les 32 observations européennes ont réussi à donner un profil à l'astéroïde Sylvia qui occultait une étoile lors de son passage dans la nuit du 06 janvier. 16 stations enregistraient l'éclipse de l'étoile par l'astéroïde dont l'Observatoire des Baronnies Provençales, et 4 observations permettaient de donner un profil à Romulus, un des satellites de Sylvia, l'OBP l'ayant manqué à quelques secondes :-(

Sylvia-et-Romulus.jpg

Comme le montre l'analyse : le satellite Romulus se trouvait à environ 1000 km de distance de l'astéroïde Sylvia lors de cette occultation. L'éclipse d'une durée d'environ de 20 secondes  pour Sylvia n'était que de quelques secondes pour Romulus. Le tout à quelque 520 millions de km de la Terre.

En résumé les méthodes d'observations par occultation permettent d'obtenir des détails impossibles autrement.

Toutes les informations sur le site exceptionnel d'Eric Frappa qui coordonne toutes les données

 

Partager cet article

Publié par Marc Bretton - dans Astéroïdes et Comètes
commenter cet article

commentaires