Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 08:14

Premières lumières avec le grand télescope. Au fait il va falloir lui trouver un nom à ce télescope ! Comme la tour se nomme Saturne, la salle de contrôle Titan, on va partir pour Hypérion pour le télescope T800, si ca va pour tout le monde :-)

Donc je disais hier soir et ce matin jusqu'au environ de 3 heures, le team Astelco (Peter, Norbert, Christian et Mario l'expert informatique) a vérifié sur le ciel la qualité du pointage et du suivi courte pose. Il en resulte maintenant les tous premiers modèles de pointage pour les deux foyers nasmyth. ( Deux foyers = deux pointing models). Avec Guillaume on était présents pour suivre les opérations et en même temps à suivre les télescopes robotisés sur Lightbuckets.

Hyperion4.JPG Hyperion32.JPG

Hyperion2.JPG Hyperion31.JPG

Partager cet article

commentaires

C.Cavadore 21/06/2012 11:06


Bravo !


Super et vraiment impressionnant ! Il me tarde de le voir en vrai !


Bon courage pour la suite.


Cyril

Marc Bretton 21/06/2012 11:11



Merci Cyril


je sais que de ta part tu mesures la somme de travail accompli


a bientôt


Marc,