Bienvenue

  • L'Observatoire des Baronnies Provencales
  • est un domaine astronomique dédié à la
  • culture du ciel et à la découverte de notre
  • Patrimoine Nocturne : la Nuit
  • Séjournez en gîte ou chambre d'hôtes et
  • découvrez le rythme insolite des astronomes
  • Au Coeur du Parc Naturel Régional

Observatoire

Présentation Vidéo de l'Observatoire

Recherche D'infos Sur Obs-Bp

Association Française d'Astronomie

            l'OBP est une Station de Nuit et membre

                  du réseau des opérateurs 123 :

                        pour en savoir plus sur

                    les formations grand public

logo-AFA.jpg

Soutiens

logo FEDER    fnadt.jpg   Logo PACA

 logo-UE-JPEG.jpg

L'Observatoire des Baronnies

Provençales est cofinancé par

l'Union Europèenne. L'Europe

s'engage en PACA avec le 

fonds FEDER.

Les Pages De L'observatoire

Demande d'informations

Boutique

Exoplanètes & Recherche

16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 09:41

Ce samedi, l'Observatoire des Baronnies Provençales inaugurait sa première session Nuit étoilée. Arrivés pour 15h, 3 couples venaient spécialement à l'OBP passer une nuit inoubliable sous la voùte céleste. Au programme, mise en température au bord de la piscine (eau plutôt fraîche) et petit débriefing sur la suite des opérations. A partir de 17h visite des installations de l'Observatoire (Ferme des télescopes, observation visuelle du soleil au filtre pleine ouverture, abri à toit roulant, télescopes sur Internet et visite sous la coupole avec le télescope Hypérion), présentation des conditions de sécurité, et explications des asservissements.

DSCN7669.JPG

Nos six astron'hôtes après leur nuit étoilée et le petit déjeuner (à 9h30) sur la terrasse de l'OBP

DSCN7656.JPG

Quelques surprises ont émaillé la visite (notamment l'observation de l'étoile Deneb en plein jour) ainsi que le lever de Jupiter sur le coup de minuit trente après une bonne séance de découverte des objets du ciel profond.

Avant le repas du soir tout le monde participait à la mise en route des télescopes sur Internet (ouverture du toit, check list des différents instruments). Explications des connexions à distance et du projet Cyber Astronomie du team OBP, ainsi que des différents projets pédagogiques à l'observatoire.

Apéritif et repas sous les voutes en face de la piscine (au Menu un bon Sanglier de 7 heures de cuisson pour prendre des forces en vue de la nuit).

Vers 21h, toute l'équipe s'est préparée pour un tour des constellations sur la terrasse du batîment planétarium et la découverte de notre Galaxie la voie lactée. Observatoire à l'oeil nu des étoiles, explications sur les distances, les couleurs. Découverte à l'oeil nu de la galaxie d'Andromède que l'on a revue au T820 sous la coupole.

M27OIII

M27- Dumbell à l'oculaire du Televue de 21mm (300x) avec l'étoile centrale ayant dégazée et les volutes de gaz émis (ici dans la raie spectrale Oxygène 3).

Vers 22 heures la coupole nous accueillait pour un tour du ciel profond (objets invisibles à l'oeil nu). La liste des cibles choisies comportait notamment : l'Amas d'Hercule (M13), la nébuleuse planétaire Saturne (ngc7009), l'amas ouvert du canard sauvage (M11), la nébuleuse de l'haltère (ci dessus) M27, Albiréo pour ses couleurs impressionnantes, la nébuleuse de la Lyre M57, la galaxie d'Andromède (M31 + M32), bien sur Uranus et Neptune, mais aussi des satellites comme Titania (Uranus) et Triton (Neptune), et Jupiter en fin de session (avec les quatres satellites Galilléen).

L'intérêt de la nuit résidait dans sa qualité exceptionnelle (transparence et turbulence faible). En petit comité Nuit étoilée, les grossissements (120x et 300x) permettaient aussi de se faire une idée difflérente des objets révélés à l'oculaire du grand télescope Hypérion de 820 mm de diamètre, en prenant beaucoup de temps pour la vision décalée afin de découvir un peu plus encore de détail.

La température commencait un peu à piquer (12°) et un dernier amas globulaire (Messier 2) clotûrait la séance vers 01h du matin. Dernières opérations techniques (parking du télescope et coupole) en présence des astron'hôtes permettant de s'imprégner des différentes manipulations du technicien de coupole.

Après réintegration des chambres (Téthys, Callisto et Europe), fermeture des dernières paupières vers 01h30, les pupilles encore remplies des quelques photons venus pour certains de bien loin (2.5 millions d'années lumière).

Merci à tous les participants pour leur bonne humeur et à bientôt pour une prochaine session Nuit étoilée.

 

Partager cet article

Publié par Marc Bretton - dans Nuit Etoilée
commenter cet article

commentaires